Hello, je suis toujours là :)

Bon, alors voilà… 4 mois sans coudre, ni faire de maroquinerie. Ah oui, mon dernier post ici date de Juillet 2020. Le début d’une période un peu compliquée pour moi. Sans rentrer dans les détails, on va dire que la période de crise sanitaire que nous vivons actuellement m’a plus affectée que je le pensais, et j’ai préféré prendre du temps pour moi et faire les choses les unes après les autres. J’ai quand même pris le temps de faire 2 petites pochettes entre quelques décorations de Noel, une veste car j’ai développé une lubie des vestes, et un pantalon spécial télétravail. Parce qu’entre la prise de poids, et devoir ouvrir de temps en temps au facteur des colis, il me fallait une tenue confortable mais présentable. J’aurais dû en faire plusieurs d’ailleurs.

Bref, me revoici en meilleure forme et la créativité de retour également. Alors, j’ai dû canaliser le paquet d’idées qui fourmillaient dans ma tête pour enfin commencer un projet. Pinterest m’a bien aidée sur ce coup là ; je suis partie sur mon envie de voyage, mes petits moyens donc la nécessité de faire quelque chose avec ce dont je disposais déjà, et assez rapide et fun à faire. Car l’idée était aussi de pouvoir en faire une petite série.

J’ai trouvé un patron d’étiquette de bagage sur le blog Dans Mon Bocal (en passant, c’est un blog bien sympa qui fourmille d’idées trop géniales à faire). En forme de poisson. Parfait, et pas besoin de faire un gabarit moi-même. Flemmardise quand tu nous tiens 😀

Extrait de ma recherche sur Pinterest

J’y ai passé quelques heures par soirs après mes journées de télétravail, sur une semaine. Donc niveau temps, c’était bien pour moi par rapport à mes dispos du moment et pour le projet que j’ai en tête.

Bon, on ne va pas se mentir, c’est moche. Mal exécuté, pas propre, cracra. Heureusement que je suis partie sur l’idée que c’était tout d’abord un prototype pour tester le patron en question avant d’en faire mon vrai projet, car j’aurais été bien déçue! Donc une première leçon pour ce retour en maroquinerie : toujours tester les gabarits ou les patrons, surtout si au départ il s’agit d’un patron pour de la couture textile. On peut tester avec du papier, de la Lyliane (une sorte de feutrine blanche qui agit un peu comme le cuir), du simili ou bien comme moi, avec une chute de cuir. Il doit bien y avoir d’autres matières pour faire ses tests, à vous de voir selon vos besoins, budget, envies etc.

Bref, ce prototype n’est pas top car :

  • le cuir utilisé a comme un revêtement plastique dessus donc le filet doit être à la bonne température pour ne pas laisser une trace noire comme je l’ai fait autour du carré de l’étiquette.
  • comme je l’ai déjà mentionné, le patron est adapté pour de la couture textile, donc il demande une adaptation aux techniques de maroquinerie. Revoir quelques dimensions pour que les coutures , en plus du filet ne se chevauchent pas par exemple.
  • ce point n’engage que moi, mais ça peut servir : je dois travailler avec plus de patience et de minutie. Ca évitera les dégâts apparents. J’avoue que j’étais tellement contente de rebosser sur un projet de maroquinerie que j’ai commencé dans la précipitation et non dans la minutie, pressée de voir le résultat. Clairement, on voit ce que ça donne. Et ce n’est pas beau. Comme on m’avait dit en formation et en stage : ce n’est pas vendable. Pour moi l’objectif n’est pas (encore) de vendre mes produits, mais par exemple, je ne peux pas offrir ça, ni même tout simplement le donner. C’est vraiment trop moche.
  • pour finir, je ne le répèterai jamais assez mais, il faut pratiquer encore et encore. Une formation c’est bien, c’est la base. Obtenir le diplôme qui permet d’attester de ses connaissances, c’est cool. Mais ca ne donne pas la dextérité, la créativité, l’agilité… Les mains ont besoin de s’exercer encore et encore pour travailler correctement; acquérir les bons gestes et être en adéquation avec le résultat escompté, pour coller à l’image qu’on a en tête. Cette tête a d’ailleurs besoin de voir et revoir les gestes pour comprendre et les intégrer correctement.

Donc voilà pour mon p’tit retour sur le blog, en maroquinerie, et sur les réseaux sociaux. Un résultat médiocre, mais l’envie est là. Pour continuer sur ma lancée, car comme je l’ai dit, il faut pratiquer au max, je vais partir sur un gabarit propre à la maroquinerie cette fois ci. Assortie d’une vidéo tuto en ligne en plus. Je devrais avoir un meilleur résultat cette fois ci. A suivre donc.

Publié par delphineco

Maman en reconversion professionnelle, et donc entre 2 métiers. D'un naturel optimiste, bavarde mais en même temps timide, j'aime profiter de la vie et utiliser mon esprit créatif pour voir le bon côté des choses. Comme le dit Snoopy, "on ne meurt qu'une fois, on vit tous les jours" :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :